Ce qu’il faut savoir sur les maladies transmises par les moustiques (Partie I)

Les moustiques peuvent être gênants lorsqu'ils bourdonnent autour du visage et tout le monde déteste les démangeaisons causées par leurs piqûres qui peuvent gonfler et persister pendant des jours. Les moustiques peuvent être cependant bien plus dangereux qu'une simple nuisance. En effet, ils sont l'un des plus grands vecteurs de maladies au monde et peuvent être très dangereux. 

Lorsque leur longue trompe, appelée proboscis, pénètre la peau de l'hôte infecté, l'agent pathogène est transféré au moustique. Si le moustique infecté attaque ensuite un nouvel hôte non infecté, cet hôte deviendra également infecté. Les maladies les plus connues sont le paludisme, le chikungunya, la dengue, le virus du Nil occidental ou le Zika. Toutes ces maladies sont causées par un virus ou un parasite qui est transmis par des vecteurs tels que les moustiques. 

Le paludisme

Le paludisme est une maladie infectieuse causée par un parasite. Les moustiques infectés du genre Anopheles transmettent le parasite après qu'il se soit reproduit dans l’organisme du moustique. Ces moustiques ne piquent qu'à l'aube et au crépuscule. Si la transmission du pathogène a lieu, il pénètre dans le sang et atteint ainsi le foie, où il se propage. 

Le paludisme est une maladie de type grippal qui s'accompagne de fièvre, de maux de tête, de vomissements et de frissons. Les premiers symptômes apparaissent généralement entre dix jours et quatre semaines après la piqûre. Selon le type de parasite transmis, l'évolution de la maladie peut être particulièrement grave et même mortelle. Toutefois, grâce aux médicaments et à la prévention, une issue fatale peut être évitée. 

Près de la moitié de la population mondiale est menacée par le paludisme, qui est répandu dans de nombreux pays d'Afrique, d'Asie, d'Amérique, du Pacifique et des Caraïbes. Malgré cela, il n'existe pas de vaccin contre cette maladie, mais seulement des médicaments pour tenter de prévenir ou d'atténuer les symptômes. Il est donc important de sensibiliser la population au risque de maladies transmises par les moustiques et à la manière de se protéger contre leurs piqûres.

La dengue

La dengue est une maladie infectieuse causée par un virus, qui peut être transmis par des vecteurs tels que les moustiques diurnes des espèces Aedes aegypti ou Aedes albopictus. Il s'agit d'une maladie dont les symptômes ressemblent à ceux de la grippe - symptômes pouvant inclure des maux de tête, de la fatigue, de la fièvre, des éruptions cutanées, des douleurs articulaires et musculaires. Une caractéristique de la dengue est la "triade de la dengue", qui décrit les symptômes persistants de la fièvre, des maux de tête et des éruptions cutanées. La période d'incubation peut durer entre 3 et 15 jours. Habituellement, les premiers signes apparaissent progressivement au bout de cinq à huit jours. La phase aiguë de la maladie peut durer jusqu'à deux semaines, alors qu'il faut souvent plusieurs semaines pour se rétablir complètement. Dans moins de 1% des cas, la dengue peut s’avérer mortelle. Afin d'éviter une issue fatale après une infection par le virus, une détection précoce est nécessaire. 

Le virus est répandu dans de nombreux pays d'Afrique, d'Asie, d'Amérique, du Pacifique et des Caraïbes. Le nombre de nouveaux cas dans le monde a augmenté de façon spectaculaire au cours des dernières décennies - la moitié de la population mondiale est aujourd'hui exposée. Malgré cela, il n'existe pas de vaccin spécifique pour l'homme. Il est donc important de sensibiliser la population au risque de maladies transmises par les moustiques et à la manière de se protéger contre leurs piqûres.