Insectopédie

Informations sur les insectes

Moustique commun - Culex Pipiens

  • Description

    Moustique est le terme général employé pour désigner plusieurs familles d’insectes de l’ordre des diptères, plus précisément du sous-ordre des nématocères. Pris dans son sens strict, le terme désigne uniquement les composants de la famille des culicidés. On dénombre 39 genres de moustiques et 135 sous-genres au total, avec plus de 3 200 espèces reconnues. Ce sont des insectes volants à corps mince et longues pattes. À l’âge adulte, ils mesurent rarement plus de 15 mm. Les larves et les nymphes se développent dans l’eau.

  • Cycle de vie

    Les moustiques passent par 4 phases dans leur cycle de vie : œuf, larve, nymphe et adulte. Les femelles pondent leurs œufs (environ 300 en une seule ponte chez certaines espèces) dans n’importe quel endroit où l’eau aura stagné au moins une semaine. C’est là, dans l’eau, que les larves naissent et se développent. En quelques jours, elles se transformeront en nymphes, puis s’ouvriront, donnant naissance à un moustique adulte. Ce n’est qu’à cet instant que le moustique sort de l’eau. Certaines espèces de moustiques ont des cycles de vie d’à peine sept jours, tandis que d’autres peuvent vivre un mois.

  • En savoir plus

    Les moustiques causent deux problèmes principaux. D’une part, ils nous dérangent à cause de leurs piqûres. Et d’autre part, ils peuvent transmettre des maladies. Seules les femelles sont à craindre puisque les mâles ne piquent pas. Elles doivent sucer le sang de mammifères afin d’obtenir les protéines dont elles ont besoin pour former les œufs. Elles ne peuvent pas faire autrement, car les moustiques se nourrissent principalement de nectar, de sève et de sucres de fruits, qui sont pauvres en protéines. Les piqûres de moustiques sont agaçantes car elles provoquent une réaction allergique commune aux mammifères, à cause de l’orifice percé dans la peau avec le proboscide (organe semblable à un stylet que les moustiques utilisent pour introduire deux conduits qui serviront à expulser de la salive et à sucer le sang). Avant de sucer le sang, le moustique verse une substance qui empêche le sang de se coaguler. Il s’agit d’un puissant anticoagulant qui est aussi responsable de la démangeaison. Les moustiques ont toujours été des vecteurs de transmission de maladies infectieuses: en piquant plusieurs individus successivement, ils peuvent transmettre des maladies. Le moustique Anophèles est connu pour transmettre la malaria aux humains (première cause de maladies affaiblissantes avec plus de 200 millions de cas mondial chaque année).

     

  • Conseils pratiques

    Renoncer aux couleurs vives et aux parfums, car ils attirent les insectes.

    Placer des barrières physiques, des moustiquaires par exemple, aux endroits où ils risquent de passer.

    Éviter les lumières douces parce qu’elles attirent les moustiques.

    Éliminer toutes les eaux stagnantes dans des récipients, pots, objets abandonnés, tuyaux d’évacuation… car elles sont favorables à la prolifération des moustiques.

     

Calendrier

Le saviez-vous?

Les moustiques femelles peuvent vivre trois semaines environ l’été et plusieurs mois l’hiver.

Tous les moustiques ont besoin d’eau pour compléter leur cycle de vie.

Les moustiques peuvent voler à une vitesse allant de 1,6 à 2,4 km/h.

Une femelle adulte pèse environ 2 mg.

Seules les moustiques femelles sucent le sang. Elles en ont besoin pour former les œufs. Mais elles se nourrissent aussi de nectars et de sucs de fruits, comme les mâles.

Les moustiques battent des ailes de 300 à 600 fois par seconde. 

Les moustiques peuvent détecter le CO2 que nous exhalons à une distance comprise entre 18 et 30 mètres.

Les femelles mettent habituellement 50 secondes pour perforer la peau des mammifères et introduire leurs 2 conduits, puis elles sucent le sang en 2 minutes et demie.

On dénombre plus de 3 200 espèces de moustiques.

Les moustiques peuvent vivre plusieurs semaines, voire des mois, en fonction des conditions météorologiques.

La plupart des moustiques vivent dans un rayon de 1,5 km autour de leur lieu de naissance. Mais certaines espèces se déplacent parfois à plus de 30 km.

Quand les femelles piquent, elles déposent de la salive sous la peau. Cette salive contient des protéines qui peuvent provoquer des réactions allergiques.

Il y a des moustiques sur tous les continents sauf dans l’Antarctique.

L’eau est toujours présente dans l’habitat naturel des moustiques. Mais ils savent s’adapter, de sorte que l’on en trouve un peu partout, même en ville.

Les moustiques des villes peuvent se reproduire toute l’année dans les caves où ils trouvent l’humidité et la chaleur qui leur conviennent.

La lumière des ampoules attire les moustiques comme un aimant, mais pas la lumière solaire (raison pour laquelle il y a moins de moustiques dans la journée).