Calendrier

La saisonnalité des insectes

À mesure que l’automne s’étiole et l’hiver s’installe, les insectes se préparent à changer de style de vie. Ils cessent pratiquement toute activité et ne se développent plus, mais adoptent certaines stratégies pour survivre aux rigueurs de l’hiver. La plupart des insectes passeront la saison à l’abri sous terre, sous des déchets ou à des endroits isolés du froid. La diapause hivernale est l’état dans lequel les insectes, leurs œufs ou leurs larves interrompent leur croissance. C’est le cas des fourmis, des moustiques et des mouches. La diapause se termine dès que les températures remontent ou si la sensation de froid n’est pas aussi éminente. Par exemple dans les maisons chauffées, notamment quand elles sont équipées d’un chauffage central. Cela explique pourquoi les cafards et les mites, textiles ou alimentaires, sont toujours là l’hiver, bien qu’ils vivent au ralenti. C’est donc pendant la saison la plus froide qu’il y a le moins d’insectes. Il n’y a pratiquement plus de mouches, de moustiques ni de fourmis. Par contre, les insectes rampants, comme les cafards, sont beaucoup plus stables que les autres. Présents toute l’année, ils sont simplement moins actifs en hiver.

Calendrier du niveau d'activité: Cafard

Calendrier du niveau d'activité: Mite textile